Description du projet

Restauration et intégration de 11 appartements dans l’hôtel de Noailles à Aurillac.

L’immeuble est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 19 mars 1982. Les parties concernées sont les façades et les toitures sur cour, l’escalier à voûtes d’ogives et le salon du deuxième étage doté d’un plafond à solives.

L’hôtel de Noailles est le résultat de plusieurs campagnes de travaux. La construction initiale, vraisemblablement du 13ème ou 14ème siècle a été profondément remaniée et agrandie au 17ème. Les dernières modifications concernent principalement l’aménagement intérieur et le cloisonnement des grandes salles après 1845. A partir de 1942, l’ensemble de l’hôtel est loué en appartements, ce qui permet la configuration de l’édifice avec la distribution centrale de l’escalier.

Dans le projet de restauration, toutes les dispositions actuelles sont maintenues et reconduites. En revanche, le cloisonnement intérieur récent n’est pas conservé.

Toutes les baies de 17ème siècle sont rétablies dans leurs dispositions et proportions d’origine, avec meneau et traverse bois. Au RDC, le portail est restaurée et la porte de l’ancienne cuisine transformée en fenêtre dans l’esprit des baies des étages.

Onze appartements sont intégrés e, respectant la répartition par corps de bâtiment et les murs porteurs.  Le salon protégé au titre des Monuments Historiques est maintenu dans ses dispositions d’origine et restauré. Il est utilisé comme salon d’un appartement.